Bilan de la journée

Petit entrainement mensuel avec les gendarmes et militaire du 3.

J’ai pu confirmer que Roxi n’est plus du tout un chien agressif envers l’homme. Elle a fuit l’homme d’attaque et n’a pas aimer. Elle était en stresse et cela me garantie que le travail effectué sur elle jusque là était bien. Ainsi on met cette triste histoire de sa vie de côté et on n’en parle plus jamais. Très effrayé du costume, on se contentera à faire du sauvetage et on le l’embêtera plus jamais avec ça.

Concernant la piste j’étais comme d’habitude fière d’elle. Elle a bien travaillé et c’est moi qui n’est pas gérer correctement.

Grâce aux retours des gendarmes, j’ai pu voir, constater et comprendre qu’il y a encore beaucoup de travail et plus que ce que j’imaginai. Le niveau demandé en opérationnel est bien loin de celui des concours en sport canin.

De plus, il y a de nombreux points qui diffèrent du MT ou de la RU. J’ai donc bien pris note et observer comment faire et je vais changer ma méthode pour partir sur celle enseigné par les gendarmes.

Merci beaucoup pour cette journée.

Pistage

Exercice de pistage avec Roxi

Pour la piste en elle même, prise d’odeur sur un petit carnet de note (une première) et départ en quête pour trouver le début de piste sachant que 3 pisteurs sont parties en même temps pour créer des fausses pistes et servir de pistes aux autres chiens.

A la prise d’odeur, elle prend encore que superficiellement sans entré la truffe dans le sac.

Refroidissement : 15 minutes

Notes : beaucoup de personnes et de chiens se sont baladaient dans la zone

Roxi était très déporté et aller de curiosité en curiosité, j’ai donc appris qu’il ne fallait pas la laisser faire (3s puis travail). J’ai appris également que l’ordre de départ doit etre différent de celui qu’on donne pour le reprise du travail afin que le chien n’enregistre pas une odeur parasite.

Arrivé sur la route elle m’a montrait à 2/3 reprises que l’odeurs était de l’autre côté, mais à cause de deux voitures je n’ai pas su l’aider à traverser, de plus c’est après la piste que je me suis rendu donc que je n’ai pas su la lire sur le moment.

En fin de piste elle est partie plus loin que la position de la victime et j’ai du la relevé pour repartir au dernier endroit sûr où il y avait de l’odeur.

A la vue de la victime (c’est la 3eme fois seulement où il y a une personne au bout), elle a montrer une hésitation à y aller et à contourner pour la rejoindre. Je n’ai pas laisser le jouet à la victime car je l’ai toujours sur moi. J’ai donc appris qu’il faut que ce soit la victime qui la récompense et joue avec elle jusqu’au retour à a voiture.

Je suis donc très déçu personnellement de cette piste (on sait faire bien mieux) et je me suis remise en question pour ne plus reproduire ces erreurs.

J’ai également pris la décision de ne plus faire de quêtes avec Roxi (surface, décombre et avalanche) car elle piste de moins en moins et à toujours du mal à faire la part des choses quand je passe d’une discipline à une autre. Je me consacre au pistage et je monterais Pinpon en surface et décombres.

Ce que j’ai appris

  • Il faut manipuler le moins possible l’objet de référence même si le chien doit savoir discriminer l’odeur de référence. On le met dans un sac de congélation qu’on ferme et gonfle et on le laisse diffuser un maximum de temps (on décide quand on met le chien en œuvre) et au soleil si possible.
  • Pour les départ, on peut faire comme en RU avec une recherche de piste, ou bien on peut mettre le chien dans la zone connu, généralement face à un obstacle pur l’obliger à réfléchir.
  • Si faux départ, en cas de recherche de piste, le chien de d »marre pas puisqu’il n’a pas d’odeur. Il va se mettre en recherche de piste, aller de gauche à droite mais ne partira pas franchement.
  • Pour les départs on laisse sentir le chien partout dans la zone pour qu’il prenne les odeurs, on l’équipe (clef de verrouillage), on lui met dans tête dans le sac de l’odeur de référence et on dit « cherche » pour l’enregistrement de l’odeur (une seule fois et plus jamais après). On peut cependant redonner l’odeur de référence sur le tracé si le chien s’est perdu ou est partie sur une odeur parasite.
  • Passer de la piste à la quête perturbe Roxi et instaure une confusion. Je peux continuer les deux disciplines, mais faut bien lui faire comprendre.
  • Je dois l’empêcher de partir trop loin de la piste et surtout je ne dois plus la laisser aller voir les distractions. J’attends 3s puis je lui dis « travaille ». Pour ce faire je repars sur du vert vent de travers. Il faut rectifier cette erreur via cette méthode mais les curiosités font parties du tracé et de l’opérationnel. On ne pourra pas l’empêcher d’y aller puisqu’on ne sait pas au départ mais ensuite faut aider le chien à se sortir de là et à ne plus s’y intéresser.
  • On est une équipe et on doit aider le chien et l’assister comme pour traverser les route. Cela demande de bien lire le chien et de l’aider uniquement quand il en a besoin pour ne pas l’inciter à mentir et le conforté dans le mensonge.
  • Le chien peut se soulager pendant le travail mais doit reprendre après.
  • Je dois retravailler les relèves (le chien flotte de gauche à droite et fait demi-tour à la recherche de la piste) et ralentir le chien. ON NE POUSSE JAMAIS UN CHIEN.
  • I faut que je travaille plus avec de vrai victime en bout d episte et avec son jouet dont la victime récompense.
  • Quand on voit que le chien a perdu la piste, il est relancé plusieurs fois et si cela ne donne rien, on arrête pour ne pas l’inciter à mentir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur/autrice

sapeur.lutine@gmail.com

Publications similaires

Championnat départemental GARD

Et voilà encore un superbe weekend, ce coup-ci à Beauvoisin, où on monte à nouveau sur le podium des écuries du vieux...

Lire la suite

Cérémonie du 8 mai – Limoux

Petit comité pour les cadets mais belle cérémonie IMPRIMER Share on Social Media facebookwhatsapp Follow us on Social Media facebook youtube

Lire la suite

« TREC » Amical de l’Etrier du Lauragais

Ce weekend découverte d’un « TRUC » pour mon mari cavalier depuis seulement Janvier. Didi, mon gentil petit PS s’est trouver, du haut de...

Lire la suite

CAPEG Gendarmerie

Découverte du CIC (Centre d’Instruction de la Cavalerie) de la Garde Républicaine à Saint-Germain en Laye dans le cadre du stage CAPEG...

Lire la suite

Stage TREC Chez Amanti MULLER

Excellent stage pour apprendre auprès d’un champion mondial et se perfectionner. Merci beaucoup pour se stage très pédagogique et instructif dans la...

Lire la suite

3e semaine des cadets de la Gendarmerie de l’Aude

Semaine très riche avec nos jeunes logés à la caserne IENA à Carcassonne. Pour la restauration c’était au cercle du 3eRPIMa, et...

Lire la suite